[3] Carnet d’été : route de l’Ocre, Roussillon et Rustrel

Troisième volet de notre carnet d’été ! Aujourd’hui nous somme sur la route de l’Ocre dans le Lubéron. Première arrêt à Roussillon dans le sentier de l’Ocre, qui, pour 2,50 euros, vous permettra de vous promener dans un chemin aux couleurs  magnifiques et au relief très beau à voir ! Le chemin est assez rapide à parcourir, 45 minutes environ. Moins si vous êtes bon marcheur 🙂 Je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour dans la petite ville de Roussillon.

Deuxième arrêt près de la ville de Rustrel à quelques kilomètres dans le Colorado Provençal. Prix de l’entrée : 5 euros qui correspondent au prix du parking pour voiture. Il augmente si vous avez un camping-car ou une caravane. C’est peut être un peu cher, surtout pour deux personnes mais l’argent revient à l’association qui gère le site et qui, par conséquent, ne peut faire des bénéfices. Et quand on est dedans, il est impossible de regretter d’y être allés

Lors de notre balade, la température extérieure était de 35 degrés, quelque chose de commun en plein été. Pensez donc à prendre les réserves d’eau nécessaires . Il est possible de manger et trouver des choses à boire dans les deux buvettes sur places. Il y a également des toilettes pour remplir ses bouteilles d’eau et évacuer ce qui ne part pas en transpiration 😀 …

Il  existe deux chemins, un plus court qui fait 1 heure (en s’arrêtant longuement) et un plus long auquel nous n’avons pas eu accès à cause des risques incendies. Nous avions  déjà été émerveillés par les couleurs rouge, orange et autres dégradés , alors on ne peux qu’ imaginer que la suite du long parcours serait  magnifique.

Je vous laisse donc juger de la beauté de ces deux endroits dans une petite vidéo. Si nous ne voulez pas vous gâcher la surprise, ne regardez pas 🙂

Si je devais choisir entre ces deux sites je choisirais le deuxième de Rustrel.

Pour terminer votre voyage autour de l’Ocre, il est possible de visiter la ville d’Apt. Je vous laisse avec le site du Lubéron ici.

 

Avez-vous déjà était à cette endroit ? Qu’avez vous plus aimé ? Peut-être aimeriez vous y aller… N’hésitez à réagir dans les commentaires 🙂

L’humeur du jour par Hugo : le parc aquatique

Premier article d’une nouvelle rubrique afin de s’exprimer librement sur des sujets divers. Puisqu’il paraît que les Français râlent, je vais râler 🙂 Non mais pas que râler, je vais essayer de rester constructif et de ne pas rester sur cet a priori…

Pour inaugurer cette rubrique, commençons par les parcs aquatiques. Particulièrement un certain parc sur la côte d’azur, dans la région de la ville d’Antibes. J’aime beaucoup les toboggans aquatiques et c’était pour moi une obligation d’y aller durant notre périple :p

Premier constat, j’aurais dû acheter les places avant, car il est possible de les avoir moins chère. Bon ça c’est ma faute. Donc je prends deux places non datées à 27€ chacun sur internet le jour J, histoire de ne pas attendre sur place. Arrivé sur place, quelle joie de constater une fois de plus que les prix des parkings sont de plus en plus exorbitant soit ici 7,5 euros.

Après avoir trouvé une place et marché jusque l’entrée, je me réjouis d’avoir pris mes places avant et de ne pas attendre pour payer mon entrée aux caisses 😀 mais … Oui il y a un mais … En achetant les places au guichet, il aurait été possible d’avoir une réduction étudiant de environ 3 euros :/

Nous y étions, enfin rentrés dans le parc ! Prêt à courir vers les toboggans … face à nous un panneau : consigne petit casier 5 euros, grand casier (enfin plutôt moyen petit casier) 10 euros … !

Vous devez donc tendre ce billet au petit Monsieur pour qu’il vous fasse la monnaie et que vous puissiez mettre les pièces dans leur machine à fric. Un petit conseil, prenez le strict minimum même pour les familles, pour prendre au maximum un petit casier et même mieux pas de casier. Investissez plutôt dans une housse étanche qui vous permettra de mettre votre téléphone, vos papiers et votre argent. Vous en trouverez dans certains magasins du Sud ou sur des sites en lignes comme .

Nous avons ensuite bien profité de tous les toboggans aquatiques et nous nous sommes bien dépensés. Ayant bien faim, nous avons pu déguster les micro hamburgers à 10 euros le menu. Vous vous régalerez plus avec des sandwichs fait maison ou d’une boulangerie 🙂

Néanmoins, on a adoré cette sortie qui fait du bien en été, il faut juste prendre ses précautions et anticiper les coûts !

Que pensez-vous des parcs aquatiques ? Est-ce que les prix pratiqués vous semble justifiés ? Et pour d’autres activités ?

[2] Carnet d’été : Avignon, la ville médiévale des Papes

Deuxième étape de notre série d’été 🙂 Nous restons dans le Vaucluse pour découvrir Avignon.  L’histoire de cette ville est très ancienne et cela se voit rapidement en y entrant. Passez les bâtiments modernes de la « banlieue », on arrive devant les remparts qui entourent la vieille ville.


Petit conseil : si vous arrivez en voiture pendant l’été, ne perdez pas votre temps à chercher une place de parking dans le centre ville ou de mettre votre argent dans un parking payant. Suivez plutôt le parking relais nommé les italiens.  Après il vous suffira de prendre une navette, et de vous arrêter Place Pie, ce qui vous permettra d’accéder aux nombreux sites remarquables.


Alors, que faire à Avignon ? Si vous êtes plutôt spectacle, profitez-en pour aller voir une pièce de théâtre dans un des très nombreux théâtres. Si vous êtes plutôt château et belle pierre, il vous faut visiter le Palais des Papes.

Palais des Papes

Pour 11 euros (ou 9 en tarif réduit, étudiant profitez en !), vous découvrirez un bâtiment impressionnant par ses dimensions et son état de conservation. Après la révolution, le palais fut aménagé en caserne. Les volumes des nombreuses salles sont organisés en dortoirs sur plusieurs étages. Au XXIème siècles, on a voulu retrouver l’édifice tel qu’il était avant ce réaménagement. Cette restauration est sûrement la plus importante faite sur le bâtiment qui a su rester intact depuis près de 700 ans.

En vous baladant dans les salles vous retracerez l’histoire du palais, des papes qui ont participé à sa construction ainsi que de l’organisation de la Cour Papale. En prenant le temps d’explorer chaque endroit  la visite dure jusque 2 heures.

Cour interieur

Pour terminer en beauté et être calé sur l’histoire médiévale d’Avignon, il y a le musée du petit palais qui se trouve sur la même place que le palais.

Musée du petit palais

Il est possible de monter sur le fameux pont d’Avignon qui s’appelle en réalité pont Saint-Bénézet. Peut-être que la vue est très belle mais on le voit aussi bien depuis le Jardin des Doms au niveau des remparts. Le pont seul coûte 4 euros l’entrée. Il est possible de prendre une offre palais + pont.

Vous pouvez terminer par une petite visite de Cathédrale Notre-Dame des Doms juste accolée au palais.

En fin de journée, quand la température est plus agréable, je ne peux que vous conseillez d’aller vous promener dans le jardin des Doms et de profiter de la magnifique vue sur le Rhône et le reste de la vallée. On peut ainsi mieux se rendre compte de la longueur initiale du pont. Aujourd’hui il ne reste que 4 des 22 arches qui le constituaient. Elles ont été emportées par les différentes crues du Rhône au XVIIème siècle.

 

Vue depuis le Jardin des Doms sur le pont

Pour finir une petite galerie de photos ! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

[1] Carnet d’été : Gordes et Fontaine de Vaucluse

Premier article qui marque le début de notre carnet d’été. Aujourd’hui je vous emmène donc dans le Vaucluse dans deux des plus beaux villages de France : Gordes et Fontaine de Vaucluse.

Tout d’abord Fontaine de Vaucluse, beau petit village qui a été construit autour de la Sorgue, une rivière qui prend sa source juste en haut du village dans La Fontaine de Vaucluse qui est une résurgence des cavités souterraines drainant l’eau des monts aux alentours.

Roue à eau dans Fontaine-de-Vaucluse

On a marché jusque cette source qui est à cette époque de l’année très basse,  jusque dans la fosse de la source presque vide.

La fontaine de Vaucluse

La fontaine vide en été

On a ensuite fait quelques kilomètres pour tomber sur Gordes.

Gordes, perché sur une haute coline, on peut de loin, le long de la route, voir son château datant du Moyen-Age. Il se visite pour 7 euros et permet de remonter un peu dans le temps 🙂

Vue sur Gordes par la route

Arrivé dans la ville, on peut voir les nombreuses maisons en pierre qui font le charme de ce village. Et comme il se situe sur les hauteurs d’une petite montagne, on peut avoir un magnifique panorama de la vallée au pied du château, dans les petites ruelles.

Rue typique de Gorde

Voilà pour ces premières découvertes qui ont su nous occuper une après-midi 🙂

Et pour finir une galerie de photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La newsletter est là ! Abonnez vous !

Tu veux être tenu au courant des dernières publications ? Ne surtout rien rater ? Abonne toi à notre newsletter ! Tu seras mis au courant lors de la publication d’un nouvel article 🙂

Je te rassure, nous n’envoyons pas plus de deux mails par semaine. Tous les dimanches, tu auras le résumé des articles publiés dans la semaine et plus encore ! 😀

Tu peux aussi t’inscrire et créer ton espace perso sur le site avec le bouton s’inscrire en bas à gauche.

On a testé : Fnac Live Festival

Du 20 au 23 Juillet, place de l’Hotel de ville à Paris, le Fnac Live Festival. Il fait partie des nombreux festivals d’Ile-de-France. Là tout de même, c’est gratuit et les artistes sont de qualités ! Nous avons pu ainsi découvrir Stuck in the sound, Hyphen Hyphen et Synapson. Je tiens à souligner la prestation de Synapson qui, malgré un gros problème technique, a su continuer son show ! Sachant qu’il ne pouvait plus utiliser que leur synthé et le scratch. Ils avaient également invité trois artistes avec qui ils ont collaboré. Ce qui leur a permis de finir le concert.

Tous les autres artistes nous ont offert que du grand spectacle ! Entre l’humour de José Reis Fontao, le chanteur de Stuck in the Sound et l’énergie du quatuor niçois Hyphen Hyphen, nous nous sommes régalés ! Pour vous faire une idée, une petite vidéo montée avec des extraits des prestations des artistes.

Bref, ce festival gratuit offert par Fnac nous a impressionné par sa qualité et aussi par sa fréquentation ! Si vous comptez y aller, pensez à y aller tôt, et profitez ! En espérant que la prochaine édition sera aussi bien, voire mieux !!

Keiron : l’humoriste à voir !

Afin de faire plaisir à ma chérie, me reprochant de ne plus vouloir sortir ou decider de nos activités, je me suis lancé dans la recherche d’un spectacle. Exit tous les grands humoristes comme Florence Foresti ou Gad, petit budget oblige.

Plus de noms d’humoristes inconnus au bataillon qu’autre chose… Tiens, une tête qui me dit quelque chose. Vous connaissez la mini série de Canal+, Bref ? Sûrement mais Keiron peut-être moins. C’est son double maléfique avec toujours des idées mal placées. En tout cas, j’ai voulu en savoir plus sur le bonhomme et j’ai regardé quelques vidéos comme celle-là.

Il faut le dire… Il est doué ! D’autant plus que la majorité de son spectacle se base sur de l’impro. Autre point important à mentionner, ce Monsieur, dès lors que vous êtes venu à son spectacle, vous offre la possibilité de revenir quand vous voulez à n’importe lequel de ses spectacles ! C’est une initiative que je n’avais jamais entendu avant. Le prix du spectacle n’étant que de 28 euros, cela vaut vraiment le coup !
Bon c’est décidé, nous irons voir le spectacle 60 minutes avec Keiron.

Et en effet nous n’avons pas été déçu du tout ! C’était juste EXCELLENT !! Il est fidèle à son personnage de bref, assez border line, sur des sujets sensibles, ect … Avertissement à ceux qui ont un gros ego, l’humour de Keiron s’attaque à tout le monde ! Chaque blague et tacle s’enchainent sans interruption et on ne s’arrête jamais de rire mais quand vient ton tour, il faut savoir rire de toi même. Je pense que certains vont moins rire à ce moment là.

Il se sert donc exclusivement de son public pour ses sketchs, et ce que l’on remarque assez vite, c’est que les lumières de la salle restent allumées dans le seul but que Keiron puisse mieux épier vos faits et gestes ! Cela parait maléfique mais le cocktail obtenu est parfait !

En conclusion, ma chérie fut ravie et nous avons ri énormément en compagnie de Keiron. Cet artiste reste à suivre !